L'actualité bien assaisonnée de Nice

De la plante aux huiles essentielles – VOLET 1

C’est pas compliqué, depuis l’origine de l’homme, sur tous les continents du monde et au sein de toutes les civilisations, l’homme a toujours privilégié les plantes à des fins domestiques, alimentaires, rituelles, cosmétiques et bien entendu, thérapeutiques.De la préhistoire, on a retrouvé des baies de genévrier accompagnées de restes de repas dans des auges de pierre. Dans un premier temps, les plantes aromatiques étaient utilisées telles quelles pour l’alimentation, pour les rites religieux (encens, huiles « sacrées »…), pour la médecine (infusions, décoctions, macérations…)

40 000 ans avant Jésus Christ, les aborigènes d’Australie utilisaient déjà les feuilles du Tea Tree ! Ensuite les plantes aromatiques, pour conjurer les épidémies, ont été brûlées, mises à infuser ou à macérer dans une huile végétale.

5 000 ans avant Jésus Christ, en retrouvant des alambics primitifs en Inde et en Chine, on sait que les premiers pas vers la distillation d’huiles essentielles, étaient faits !

Désormais, dans notre vie moderne, on sait parfaitement définir les différents composants des huiles essentielles (HE) et expliquer leurs activités. L’Inde (dont Rig Veda, Sucrutasamhitâ, Ayurveda sont les plus anciens et célèbres textes), la Chine (Le Pen T’sao) et le Bassin Méditerranéen (Papyrus d’Erbers, Aphorismes, Corpus hippocratum, Traité des odeurs, De materia medica, Histoire naturelle livre VIII) sont les principaux berceaux de la culture aromatique. Quand la médecine occidentale commence à s’introduire en Chine, les deux médecines se heurtent mais s’épaulent quand-même.

Savez-vous que lors de la découverte de la momie de Toutankhamon, lorsque les bandages de celle-ci furent retirés après 3 500 ans, le parfum des onguents à base d’huiles essentielles se répandait encore ?

Faisons un grand pas en avant… Vers la civilisation industrielle où s’installe un certain scepticisme vis à vis des plantes médicinales et un oubli brutal de leur utilisation. Pourtant, en France, le chercheur René Maurice Gattefossé utilise pour la première fois le terme d’ «aromathérapie » dont il fait un ouvrage en 1937. On avance, on découvre tour à tour le pouvoir antiseptique des huiles essentielles, par rapport à leur fonction phénol (comme l’origan, le thym, la cannelle et le romarin), puis l’activité anti-infectieuse des HE et on finit par pouvoir dresser une véritable carte d’identité de l’huile essentielle, grâce à son chémotype. Malheureusement, le marché d’après-guerre se voit envahi par les médicaments de synthèse, avec tout ce que cela entraine : accidents thérapeutiques, maladies iatrogènes, résistance aux antibiotiques…

Les huiles essentielles n’ont pas dit leur dernier mot (heureusement !) et ce début du XXIème siècle est très prometteur ! Mais attention, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi avec les huiles essentielles ! Il faut savoir les choisir avec soin et les utiliser avec un dosage convenable !

Source : Traité d’Aromathérapie scientifique et médicale de Michel Faucon, à commander chez votre libraire préféré, 800 pages d’explications approfondies (parfois complexes) Réservé aux initiés.

3 commentaires
  1. Coralie dit

    Passionnée d’huiles essentielles, j’aime cet article et une petite anecdote sur Gattefossé, père de l’aromathérapie moderne : Un jour il se brûle la main dans son laboratoire et a le réflexe de la plonger dans un récipient contenant de l’huile essentielle de Lavande Aspic ! Résultat : soulagement immédiat et cicatrisation super rapide ! Rien de mieux que les expériences de terrain pour faire avancer ses travaux !!!

  2. […] Depuis quelques années les huiles essentielles et moi c’est une grande histoire d’amour. Cette passion m’a été transmise par ma mère, qui ne jure que par elles. Dans cet article je vais vous faire la liste de 4 huiles essentielles qui sont à mon sens indispensable dans la vie de tous les jours. Pour en savoir plus sur les huiles essentielles, je vous invite à lire mon article  » De la plante aux huiles essentielles – VOLET 1″ […]

  3. […] fameuses huiles essentielles … Pour en savoir plus sur les huiles essentielles c’est par ici et pour connaitre mon top 4  c’est par […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X