MARS AUX MUSÉES 2016

Mars aux Musées, événement pluridisciplinaire, unique en France et co-organisé par la Ville de Nice et l’Université Nice Sophia Antipolis, a pour vocation d’ouvrir les lieux culturels de la ville de Nice aux jeunes de moins de 26 ans. La programmation et la réalisation de cet événement est réalisée par la promotion 2015/2016 du master 2 Evénementiel, Médiation et Ingénierie de la Culture de l’Université Nice Sophia Antipolis. La manifestation s'intallera du 10/03 au 31/03 2016 - Nice
230

Article qui évoluera tout au long de l’évènement !

MARS AUX MUSÉE 2016 ÇA COMMENCE DANS :

[easy_countdowner name= »demo_1″ theme= »default » animation= »smooth » end_date= »2016-03-11″ end_time= »00:00:00″ day_label= »Jours » hour_label= »Heures » minute_label= »Minutes » second_label= »Secondes » day_color= »#60686F » hour_color= »#60686F » minute_color= »#60686F » second_color= »#60686F » circle_bg_color= »#E2E2E2″]

PRÉPAREZ-VOUS !

Mars aux Musées, événement pluridisciplinaire, unique en France et co-organisé par la Ville de Nice et l’Université Nice Sophia Antipolis, a pour vocation d’ouvrir les lieux culturels de la ville de Nice aux jeunes de moins de 26 ans. La programmation et la réalisation de cet événement est réalisée par la promotion 2015/2016 du master 2 Evénementiel, Médiation et Ingénierie de la Culture de l’Université Nice Sophia Antipolis.

La manifestation s’installera dans les musées de Nice du 10 au 31 mars 2016 sous forme de médiations, de cours délocalisés, de conférences, d’ateliers créatifs, de performances, d’expositions, de projections, de représentations et de déambulations mettant en avant diverses pratiques artistiques telles que la danse, le théâtre, la musique ou encore la photographie.

Mars aux Musées a 15 ans cette année et les répétitions ont commencé ! Salade Niçoise s’est faite petite souris pour vous montrer les dessous de cet évènement qui s’annonce grandiose ! Aujourd’hui, lundi, fermeture au public mais entrée pour moi au MAMAC (Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain) armée de mon appareil photo, pour prendre en flagrant délit, l’effervescence des préparatifs à la prochaine inauguration de l’évènement « Mars au Musée » qui aura lieu le 10 mars. Je ne peux pas tout vous révéler, il va falloir venir le jour J pour assister à ces représentations mises en place par les étudiants de l’Université de Nice Sophia Antipolis.

Je suis accueillie chaleureusement par Anthea qui s’active entre le second et le premier étage et qui me présente au groupe déjà sur place : Gaëtan, auteur d’un poème qu’il lira lors du spectacle, Joy, curieusement enveloppée dans une couverture de survie, danseuse, Jean-Thomas dit JT, Manon et Elise. Ils sont tous étudiants à l’Université et sont les référents pour le MAMAC. Ils travaillent et répètent sur la « Mémoire d’un corps » : les Anthropométries d’Yves Klein, artiste-peintre né à Nice le 28 avril 1928, rue Verdi. Son œuvre sera mise en valeur à travers la lecture d’un poème (écrit par Gaétan) et accompagnée d’une chorégraphie (réalisée par Joy) sur fond sonore.

Au premier étage, on aperçoit avec Anthea, Stéfania, danseuse professionnelle,  autour de l’œuvre « danse avec les pierres », cherchant inspiration, tenue et son, pour sa future prestation…

19h : Deux musiciens itinérants du CNRR vous accueillerons à l’entrée du musée pour vous accompagner jusqu’à la salle des Nouveaux Réalistes, où se déroulera un concert réalisé à partir d’objets du quotidien transformés en instruments de musique.

Par la suite, il vous sera proposé de découvrir certaines œuvres d’art de la collection permanente du MAMAC sous la forme d’un « jeu des sept erreurs ».

20h : Discours inaugural.

20h30 à 21h30 : Deux spectacles mêlant représentations artistiques et anecdotes seront imaginés en cohérence avec la démarche des artistes : un battle de break danseuses mettra en valeur l’une des Nanas de Niki de Saint-Phalle. Puis, une lecture d’un poème sur fond sonore, accompagnée d’une chorégraphie, sera proposée en écho aux Anthropométries d’Yves Klein.

21h30 à 22h30. Ouverture du buffet dans la passerelle du rez-de-chaussée, où un spectacle se déroulera tout en verticalité sous vos yeux : dans une chorégraphie légère et originale, trois danseuses défieront les lois de l’apesanteur et s’élèveront sur le Mur de l’artiste Sol LeWitt, sur le parvis du MAMAC.


Entrée libre dans la limite des conditions d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X