Peter Kim – Afloat | MAMAC

Pour cette exposition intitulée Afloat, Peter Kim nous transporte dans son univers. Une trentaine de peintures et de dessins. Exposition présenté du 27/02 au 24/04 2016 de 10h à 18h sauf le lundi au Musée MAMAC - Nice
200

Alors que 2016 est l’année France-Corée qui célèbre les 130 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, la Ville de Nice accueille à la Galerie contemporaine du Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain une exposition de l’artiste coréen Peter Kim.

Né en 1967 à Gwangju en Corée du Sud, Peter Kim est diplômé, à la fin des années 1990 de l’Ecole supérieure d’art et de design de Marseille-Méditerranée. Depuis, il poursuit sa carrière à New York. Il travaille essentiellement le trait et le point de manière répétitive, sans viser l’efficacité de la première perception. Bien au contraire, il tend à révéler ce que le temps, les souvenirs, la mémoire et la contemplation peuvent offrir. Dans les peintures présentées dans l’exposition, les lignes s’enchevêtrent pour ne former qu’une masse dense ayant pour résultat une forme de récipient semblant flotter au milieu de nulle part.

Pour cette exposition intitulée «Afloat», Peter Kim nous transporte dans son univers. Une trentaine de peintures et de dessins, dont un réalisé in situ pour l’occasion, rendent compte de son énergie foisonnante. Peter Kim revient sur sa démarche dans un entretien avec Olivier Bergesi: «Les répétitions de points et de lignes dans mes dessins constituent un moyen pour moi de sortir du cadre de l’éducation académique de mon enfance qui m’imposait de copier exactement ce qui existait et ce que je voyais. En reproduisant des points et des lignes à l’infini, j’exprime quelque chose que l’on ne peut pas voir. La forme que mes points et mes lignes constituent dans mon inconscient sous-entend la perception que j’ai de la société moderne en état de chaos et le caractère incertain de l’avenir.»

L’artiste coréen, très attaché à la mer, espère se délivrer d’un désir personnel à travers la forme de «vaisseau de terre» qui parcourt les peintures présentes dans la galerie contemporaine du musée d’art moderne et d’art contemporain de Nice. «Pour moi la mer est très magnanime, elle reçoit tous les courants d’eau et les purifie.» Texte paris-art.com©

Mon avis : Une très belle exposition, poétique, faite de points et de lignes qui grouillent au milieu des tableaux pour former une masse en forme de « vaisseaux ». Durant l’exposition, nous sommes amenés à nous demander ce que cette forme représente pour l’artiste.

Une très belle découverte. Bientôt dans ma bibliothèque, son livre.

Mon œuvre fétiche.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X