L'actualité bien assaisonnée de Nice

Rencontre avec Laetitia
de « Madame Chabada »

61

Une journée sur Mesure

Lætitia a installé son atelier dans son charmant appartement en plein cœur de Nice. Rencontre avec cette créatrice de talent, à la tête de la marque de vêtements Madame Chabada.

C’est donc chez elle, autour d’une tasse de thé que je retrouve Lætitia. Lancée il y a trois ans, Madame Chabada, a rapidement fait sa place à Nice. Une grande partie de son succès vient du soin particulier que cette créatrice prend dans la sélection de ses tissus.
Après des études de stylisme/modélisme à Marseille, Lætitia a d’abord travaillé pour différentes maisons avant de se lancer à son compte en 2003.

« Depuis que j’ai 10 ans, je rêve d’être styliste, je dessinais déjà de petits croquis dans les marges de mes cahiers de classe ».
C’est donc après onze ans en tant que freelance qu’elle décide de créer une marque qui lui ressemble, Madame Chabada. « Quand j’ai créé Madame Chabada, j’ai du apprendre toute la partie vente que je ne connaissais pas. De la prise de photo à la mise en ligne sur le web en passant par l’envoi postal de mes pièces, un travail à part entière ».

C’est d’ailleurs avec humour, qu’elle plaisante sur la fermeture pour travaux de la poste en bas de chez elle, « il faut que je prenne le vélo maintenant pour poster mes commandes, ça bouleverse un peu mon organisation ».
Car c’est un emploi du temps bien chargé, celui de Lætitia. « De travailler à la maison au départ n’est pas toujours facile, nous sommes souvent déconcentrés. Maintenant, ça fait 3 ans et j’ai réussi à trouver un bon équilibre entre vie de famille et travail ».
Même si elle ne me cache pas que parfois (même en pleine nuit !) elle a une idée pour Madame Chabada, et qu’il faut qu’elle aille la noter sur un bout de papier pour ne pas l’oublier !

Chaque création est imaginée, découpée, créée, façonnée de ses propres mains. « C’est quand je vois le tissu que l’idée me vient, je marche beaucoup au coup de cœur » dit-elle et ça se voit !

Pour l’une de ses dernières pièces, Lætitia a travaillé sur une nouvelle robe en crête de viscose avec des empiècements vintage pour les poches (Robe déjà out of stock ! )

Son truc à elle, c’est le mélange de matières et de couleurs « toujours en restant dans le même univers, je mixe les tissus, parfois le rendu peu paraitre étonnant, mais c’est ce qui caractérise ma marque ».

Ses créations se veulent romantiques avec une touche colorée. Quand je lui demande quelle matière elle préfère travailler, c’est sans aucun doute, me répond-elle « le tissu japonais », c’est d’ailleurs le fil d’Ariane de Madame Chabada. « C’est un tissu qui se veut à la fois raffiné et coloré, en plus d’être d’une excellente qualité ; il est ultra facile à travailler et à entretenir », pas besoin de repassage on aime ça !

C’est chez différents grossistes que Lætitia se fournit « beaucoup de tissus italiens, Japonais, et Français, d’ailleurs toute ma collection d’été a été conçue avec du tissu du nord de la France »

Chaque pièce est en édition limitée voire unique, préférant la qualité à la quantité. « Le plus compliqué dans mon travail est la réalisation de mes patrons, après, la confection des pièces est relativement rapide ». Pour certaines sortes de couture, Lætitia fait appel à une couturière extérieure. En ce moment, elle travaille sur une nouvelle pièce encore jamais parue dans sa boutique… Un pantalon ! Elle relève le défi, créé un pantalon fluide et aérien en viscose et voile ! Hâte de découvrir comment elle s’en est sortie !

Pour finir, je lui demande ce que je peux lui souhaiter pour cette nouvelle année 2017. « Peut-être l’ouverture d’une boutique à Nice, avec mon atelier à l’arrière ».
En attendant pour ceux qui voudraient une pièce Madame Chabada, vous pourrez les trouver sur différents marchés (ex. le wow market de Hyère) mais aussi sur internet comme Etsy, Little Market, Facebook, instagram, sur le site www.madamechabada.com ou encore sur différentes Pop-up store (ex. Rock your day)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

+ 2 = 10

X